Jeudi 23 janvier 

Frontière Kenya / Ethiopie

Il n’est pas 8 h que déjà l’Envol ronronne pour attaquer cette dernière partie plutôt sensible. L’état de la piste et les endroits à éviter occupent l’esprit et évite de penser à une possible attaque de bandits. Les bergers, les ouvriers du chantier rencontrés sur la voie font pour la plupart des signes de la main accompagnés de larges sourires ou d’une expression d’étonnement.

1/12
00:00 / 09:38