tour du monde

DEUXIEME SEMAINE DU VOYAGE - 7 avril au 13 avril 2013


Dimanche 7 avril - Muséum d'Auschwitz -  Pologne

Comme prévu nous allons visiter le Muséum d'Auschwitz-Birkenau.

Visite guidée en francais de 11h45 à 15h30. On peut dire que les 10€ par personne sont largement justifiés. La guide polonaise est très abordable, pas d’exubérance dans son exposé ; le lieu ne s'y prête pas.

Que dire sur ces camps qui n'a pas déjà été écrit? Peut être tout simplement que lors de la visite on s'imprègne un peu plus de cette histoire monstrueuse de déshumanisation et d'industrialisation de la mort. On ne vous donnera pas plus de détail pour ne pas en rajouter.

Un peu stupéfait toute fois de savoir que les SS travaillant dans ses camps jouaient tendrement avec leurs enfants le soir après être rentrés du « travail ».

Les juifs ont été les plus touchés (sur 11 millions résidant en Europe, 6 millions ont été exterminés), mais de nombreux autres groupes ont été aussi concernés.

L'endroit est important, pour ne pas oublier...

Le soir peu de route, environ 80 km pour se rendre à Cracovie.

Les Polonais nous paraissent gentils et de service.


Lundi 8 avril - De Carcovie à Varsovie, Pologne

Environ 400 km de routes pour se rendre à Varsovie. Ce matin je règle mon GPS pour éviter les autoroutes. En fait ce n'était pas l'idéal pour sortir d'un grande ville comme Cracovie : vous verrez sur la carte on s'est un peu planté. Mais tous les chemins mènent à… Varsovie !!!

On se réchauffe enfin un peu. Dans la journée, environ 7 à 8°C et du ciel bleu : c'est le grand luxe.

Ce soir, hébergement parfait. On commence à se dire que dans environ 10 jours, il faudra se débrouiller au fil de l'eau. Nous profitons donc du moment présent.

Nous lavons le side-car, non pas pour faire joli mais pour enlever le sel collé un peu partout.

Demain, nous visitons le vieux Varsovie.....


Mardi 9 avril - Visite de Varsovie, Pologne

L'hôtel est situé à 5 km du centre, aussi nous prenons le tram pour rejoindre le centre.

Avant de monter à bord, nous allons vers une boutique censé vendre des tickets. La dame ne parle pas un mot d'anglais et nous pas un mot de polonais. Et en dehors de la barrière des langues, elle ne fera aucun effort pour accéder à notre requête.

Là un kiosque juste à coté d'une station : même échange !!! La journée commence bien...

On prendra le tram sans ticket en espérant ne pas être contrôlés. Pas vu pas pris, nous voilà dans le centre où nous achèterons sans problème les fameux tickets. Ils sont valable la journée pour tous les transports en commun.

Une partie du centre de Varsovie nous paraît assez froid avec des avenue très larges et des immeubles sans âmes.

En arrivant sur la vieille ville, nous trouvons de quoi faire des photos plus chaleureuses. Le mur du Ghetto de Varsovie a été en partie reconstitué et le centre est resté comme autrefois.

Nous y rencontrons une française avec qui nous avions échangé lors de la visite d'Auschwitz. Celle-ci nous conseille la visite du musée de l'insurrection .

Arrivés sur place, nous apprenons que c'est le jour de fermeture, on le visitera dans une autre vie...

Le soir à l'hôtel, nous écrivons le plan pour aller aux hôtels de St Petersbourg et Moscou car en dehors de l'Europe notre GPS n'a que les axes principaux. Très utile en campagne, un peu moins dans les grandes villes, même si l'on peut se repérer grâce aux points GPS et intégrer des parcours de Google Maps (en fait j'avais zappé cette possibilité).

La journée entre St Pétersbourg et Moscou nous inquiète un peu, nous avons 700 km à faire sans autoroute... La journée sera longue (nous n'avons pas pu modifier les réservation de l'hôtel de Moscou).

Demain, direction Vilnius en Lituanie.


Mercredi 10 avril - Passage de la Pologne à la Lituanie

Nous partons du gîte vers 9h30 et avons 440 km à parcourir. En fait, je n'avais pas remarqué que le GPS nous faisait passer en Biélorussie... Ne sachant pas les formalités de passage dans ce pays, nous préférons faire un détour d'environ 60 km. Bilan 507 km au compteur, le tout entre 1 et 4°C. Si les températures remontaient, on ne serait pas mécontent !!!

Le passage de la frontière Lituanienne se remarque à peine, seulement les anciens bâtiments de douane et le panneau d'entrée dans le pays. Avant d'arriver jusqu'à la frontière, j'ai été très surpris d'une route traversant la forêt pendant environ 50 km où nous verrons quasi aucun véhicule dans notre sens ; jusqu'à me demander si elle n'était pas fermée un peu plus loin mais il n'en n'était rien.

Vers 19h nous sommes heureux de poser nos sacs dans une chambre bien chauffée...

Demain sera un autre jour.


Jeudi 11 avril - Parc de l'Europe, Trakai et Vilnus, Lituanie

Nous décidons pour aujourd'hui de visiter le parc de l'Europe, qui est le plus grand musée en plein air du continent. Une demi-heure à cherche sur le net le point GPS de l'endroit pour finir par demander à l'hôtesse de l'hôtel qui nous indique la rue à suivre à la sortie de Vilnius et nous informe qu'à partir de là, on est dans la bonne direction. Il y a des fois, on se complique !!!

Arrivés sur le lieu, nous sommes les seuls visiteurs et nous le resterons pendant la durée de notre visite soit à peine 2h. Personne, incroyable. Pour être franc, c'est sympa à visiter quand on est à coté mais ne prenez pas l'avion pour vous y rendre spécifiquement. En revanche la route enneigée pour y aller nous a permis de faire belles images.

Vers 12h30 direction Trakai, ville sur l'eau très connue en Lituanie grâce à un superbe château fort dans un état totalement restauré. Balade autour du château et repas dans un resto longeant le lac. Nous y mangerons du pot au feu et une spécialité Lituanienne le Zeppelin (excellent).

Ensuite direction Vilnius, ou nous allons marcher un peu. Quelques photos de remarquables immeubles et rencontre d'un jeune biélorusse étudiant ici. Il est très heureux de passer un moment avec nous et nous prenons un café ensemble dans un Coffee Inn.

Demain, nouveau pays la Lettonie, direction Riga.

Ah, on oubliait, on a failli friser la canicule, la température est monté vers 8-9°C. La neige fond sur les routes, on ne vous raconte pas l'état du side.


Vendredi 12 avril - Passage de la Lituanie à la Lettonie

Départ de bonne heure (9h tout est relatif....) pour faire les 286 km nous séparant de Riga. Comme tous les jours : une bonne pause café après avoir fait environ la moitié du parcours. La moto a pour avantage permanent (surtout dans ces conditions) de faire apprécier même les moments les plus simples.

Le pique-nique se fera dehors dans un emplacement prévu à cet effet. A quelques mètres de là une voiture de police avec à son bord deux Lituaniens arrêtant principalement les camionnettes. Nous sommes à coté de la frontière Léttonienne.

L'arrivée à Riga se fait par des routes en travaux sans charme. Nous y trouvons tout de même une superbe pancarte où nous posons avec le drap donné en cadeau par les copains à Fontainebleau. Yann va nous mettre ça sur le site !!!

Après avoir pris possession de la chambre, nous rejoignons le cente de la ville (en moto cette fois-ci) où surprise, nous trouvons sans trop de difficulté une place de parking. La première impression est qu'ici il y a un peu plus de pauvreté et quelques « cassés de la vie ». Nous faisons comme d'hab' quelques clichés du centre-ville.

Pas de pause demain, nous rejoignons Tallin en Estonie.


Samedi 13 avril - Tallin, Estonie

Adieu Riga, direction Tallin.

En quittant l'hôtel, nous remarquons que certaines propriétés sont des copies conformes de maisons roumaines (sans les aboiements...). En campagne, les petits villages ne respirent pas la richesse.

Nous quittons la route principale, pour voir la mer Baltique. Nous n'en n'avions pas besoin, mais une aurons une preuve supplémentaire que le climat est plutôt rude dans cette région. Le bord de la mer est complètement gelé. Bien sûr nous faisons quelques photos.

Nous rencontrons un Estonien qui nous prédit que le printemps arrivera demain... puisse le grand Esprit l'entendre, soit dit en passant encore une journée à 2°C et humide...

Comme depuis quelques jours, nous cherchons un distributeur dès notre arrivée dans le pays (Estonie). En consultant nos notes, on apprend que le pays est passé à l'Euro en janvier 2011.

La route qui nous emmène vers Tallin traverse la forêt. Grâce à la proximité de la mer Baltique, les offres d'hébergement sont nombreuses dans la région.

Nous déjeunons dans un resto Route 66 où la carte est en Anglais... Pas que nous soyons des champions mais c'est mieux qu'en Estonien !!!

Plus que 70 km et nous arrivons au gîte situé à 1 km du centre historique. La ville haute offre de beaux panoramas et nous y découvrons une superbe cathédrale orthodoxe. Pendant cette balade vivifiante, on se rend compte en regardant les films le soir sur l'ordi pour en tirer quelques photos que l'on a n'a pas toujours pensé à remettre la bande au bon endroit pour le lendemain. Entre autre la journée de Vilnius est passée à la trappe. Un peu en colère sur ce coup là. On est vraiment apprenti toute sa vie !!!

Demain levé de bonne heure, nous n'avons « que » 360 km à faire mais la frontière Russe à passer.

Saint Pétersbourg nous voilà...

TOUR DU MONDE EN SIDE CAR

Tout ce qui n'est pas partagé est perdu...

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player